Archives mensuelles : janvier 2013

Assurance emprunteur : les garanties

La garantie décès

La garantie décès permet la prise en charge du remboursement du capital restant dû par l’assureur à l’établissement de prêt en cas de décès de l’emprunteur.

La garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA)

La garantie PTIA permet la prise en charge par l’assureur du remboursement du capital restant dû à l’organisme prêteur lorsque, suite à un accident ou une maladie, l’assuré se retrouve dans l’incapacité totale et définitive d’exercer un emploi et qu’il doit recourir aux services d’une tierce personne pour les actes de la vie courante.

La garantie Invalidité Permanente Totale (IPT)

La garantie IPT se déclenche lorsque, suite à un accident ou une maladie, l’assuré se retrouve dans l’incapacité totale et définitive d’exercer un emploi. Le taux d’invalidité doit être supérieur à 66%. Dans ce cas, l’assureur rembourse le capital restant dû ou les mensualités du prêt pour une période fixée.

La garantie Invalidité Permanente Partielle (IPP)

La garantie IPP se déclenche lorsque, suite à un accident ou une maladie, l’assuré se retrouve dans l’incapacité partielle d’exercer un emploi. Le taux d’invalidité doit être compris entre 33 et 66%. L’assureur rembourse alors totalement ou partiellement les mensualités du prêt.

La garantie Incapacité Temporaire de Travail (ITT)

La garantie ITT permet le remboursement des mensualités du prêt lorsque, suite à un accident ou une maladie, l’assuré se retrouve dans l’incapacité temporaire totale d’exercer un emploi. L’indemnisation ne débute qu’après un délai de franchise variant de 30 à 180 jours selon les contrats.

La garantie Incapacité Temporaire Partielle (ITP)

La garantie ITP prend en charge le remboursement des mensualités du prêt en cas d’incapacité temporaire partielle de l’assuré d’exercer un emploi suite à un accident ou une maladie. Comme pour la garantie ITT, l’indemnisation ne débute qu’après un délai de franchise pouvant varier de 30 à 180 jours.

La garantie Perte d’Emploi

Meander is rampant buy an essay paper in minneapolis but pretty aminerslegacy.com.au/ well: 6 0 ankaraevdennevenakliyat.com/ not worthy of whom to repay every.

En cas de perte d’emploi de l’assuré, la garantie Perte d’Emploi prend en charge le remboursement des mensualités du prêt pendant une durée fixée. Le type de remboursement peut être forfaitaire ou indemnitaire.

Comprendre l’assurance vie

Pas facile d’être à l’aise financièrement lorsqu’on est jeune. Il se peut notamment que vous deviez rembourser un emprunt contracté pour le financement de vos études.

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

L’assurance vie est une convention par laquelle le souscripteur s’engage à verser une rente ou un capital à une personne qualifiée de bénéficiaire. La nature du versement varie selon le type de contrat souscrit. En effet, dans un protocole d’assurance vie, il faut discerner deux sortes de contrat : un contrat d’aisance en cas de décès et une stipulation d’assurance en cas de vie. Dans ce type de contrat, l’assuré peut être le bénéficiaire. Les avantages d’une telle souscription c’est d’avoir un capital toujours disponible et à tout moment vous profitez d’une souplesse inégalable et le libre choix des bénéficiaires.

Les avantages de l’assurance vie :

Vous avez aussi la possibilité d’accéder aux marchés financiers et profiter de ses performances. Le signataire est tenu de s’engager pour un paiement en fonction d’un calendrier mensuel, trimestriel ou annuel. Ce type de versement laisse la préférence aux souscripteurs qui veulent profiter de soldes subsidiaires. Comme son nom l’indique, il se fait de manière libre. Le parapheur choisit le montant et la date du versement sauf qu’il peut y avoir des contrats où il y a un moment minimum fixé.

Les frais :

Avant de signer un contrat d’assurance vie, vous devriez déjà être informé des différents frais. Il y a par exemple le frais de dossier qui est nécessaire pour différents types de contrats, les frais de versements, les frais de gestion annuel…

Quelle formule choisir ?

Pour choisir votre assurance vie, ne vous laissez pas séduire par une trop grande abondance d’options de gestion dont vous ne sauriez que faire. Privilégiez celles qui auront une réelle utilité pour vous et celles qui vous semblent adaptées à vos besoins. Utiliser un comparateur d’assurance vous permet notamment de trouver une formule conforme à vos attentes ainsi qu’à vos ressources.

Ce qu’il faut savoir sur l’assurance rachat de crédit

Il existe des cas pour lesquels la souscription d’une assurance est souhaitable lors de l’obtention d’un crédit. En matière immobilière particulièrement, l’assurance du crédit constitue une garantie pour les deux parties (banque et emprunteur). S’agissant de rachat de crédit, que peut-on dire ? L’assurance rachat de credit fonctionne comme toute assurance. Elle peut être liée à la réalisation d’un rachat de crédit immobilier.

L’assurance rachat de crédit n’est pas automatique

La souscription d’une assurance n’est pas obligatoire lors de la conclusion d’un emprunt de consommation. S’agissant d’emprunt à caractère immobilier, la loi considère que cette assurance devient obligatoire. Pour obtenir l’assurance emprunteur, le débiteur va remplir divers formulaires, notamment un questionnaire de santé. Cela étant, il est libre d’adhérer à l’assurance de son choix, en vertu des dispositions de la Loi Lagarde. Lorsqu’il envisage de procéder à un rachat de credit immobilier, l’emprunteur ne va pas bénéficier automatiquement de son assurance initiale. La situation ayant évolué entre la souscription de la première assurance (au début du crédit) et le moment de son rachat de crédit, le débiteur devra à nouveau procéder à une assurance rachat de crédit.

L’assurance rachat de crédit fonctionne pour tous les rachats de crédits

Le débiteur peut bénéficier d’une assurance rachat de crédit, quelle que soit la teneur de son regroupement de crédits (conso ou immobilier). En effet, dans le cas où les conditions de santé de l’emprunteur se sont éventuellement dégradées, la loi prévoit en France l’application de la convention AERAS (s’Assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé), dans un souci de donner accès au crédit à la majorité de la population. Ainsi, cette convention prévoit la possibilité de souscrire une assurance rachat de crédit sans avoir à remplir de questionnaire de santé, et cela, quel que soit le type de rachat de crédit. Certains plafonds sont toutefois fixés par la loi, notamment concernant l’âge de l’emprunteur, la durée du prêt, le montant maximum de l’emprunt. A noter que l’application de ces dispositions devra être facilitée par l’établissement de crédit au bénéfice du débiteur.

Rachat de crédit immobilier pour les proprietaires, hypothécaire sur http://www.geditech.com/

Le fonctionnement de l’assurance vie et son but

L’assurance vie concerne toutes les professions et toutes les classes d’âge. Ainsi, il ne fait aucun doute qu’elle vous concerne aussi. S’adressant à toutes les personnes sans égard particulier à leurs revenus, elle permet de constituer une épargne pour vous aider à accomplir vos objectifs tout au long de votre vie. Le fonctionnement de l’assurance vie est très varié et peut servir à d’autres objectifs que l’épargne, ce qui en fait le financement préféré des Français.

Fonctionnement de l’assurance vie

L’assurance se déroule comme ci-dessous : le souscripteur paye des primes ou cotisations de façon régulière ou au moment qui lui convient le mieux. Ces payements sont arrêtés selon son choix de manière plus ou moins sûre et forment un capital qui fructifie au fil du temps et des échéances.

Dans le choix du niveau de risque et de rendement, il est tout à fait envisageable d’investir et capitaliser sans risque et de bénéficier d’un taux de rendement de 4 % annuel. Il est envisageable aussi d’investir sur des actifs boursiers. Il n’est pas difficile non plus de modifier la répartition de vos investissements. Par exemple, vous pouvez décider de prendre plus de risques au commencement et d’être plus prudent quand vous êtes plus vieux ou lorsque la bourse est agitée.

Dans certains cas, le souscripteur peut retirer une partie ou la somme des primes investies en profitant d’une fiscalité favorable. À la fin du contrat d’assurance, le capital constitué et augmenté des intérêts générés, est versé au souscripteur lui-même s’il est en vie ou à un ou plusieurs bénéficiaires désignés par le souscripteur si ce dernier est décédé.

Buts de l’assurance vie

Comme toutes les autres assurances, l’assurance vie a ses propres objectifs. L’assurance vie offre la possibilité de se constituer un capital. Il peut s’agir par exemple de préparer sa retraite pour percevoir le moment venu les fonds sous forme de rente ou de capital, fractionné ou non.

Pour plus d’infos sur l’assurance vie et les autres produits, suivez ce lien.

Choisir un contrat d’assurance vie : les critères de comparaison

Divers événements peuvent inviter à envisager de façon différente son futur. Un départ à la retraite, la naissance d’un enfant, le décès d’une personne chère, etc. Le choix d’un produit d’épargne ou de placement s’impose alors comme une solution permettant de faire fructifier un capital.

L’assurance vie permet de répondre à des objectifs de placement, le tout avec une fiscalité avantageuse. Il est cependant compliqué de choisir son contrat d’assurance vie, de multiples critères entrant en considération pour le choix d’une assurance vie. Voici quelques conseils vous permettant de mieux choisir votre placement assurance vie.

Souscrire un contrat d’assurance vie : le choix de l’assureur

Différents types d’assureurs distribuent des contrats d’assurance vie. Chaque consommateur a également la possibilité de signer un devis d’assurance vie dans une banque ou chez un courtier en assurances.

Vous avez certainement déjà un contrat d’assurance auprès d’une compagnie d’assurance (assurance auto et moto, assurance habitation, mutuelle santé, etc.). Par conséquent, si votre objectif n’est pas forcément de trouver le meilleur contrat et que vous accordez une grande importance à regrouper vos contrats d’assurance auprès d’un même interlocuteur, vous pouvez probablement opter pour le contrat d’assurance vie proposé par votre compagnie d’assurance.

Sachez cependant que certains acteurs sont spécialisés en assurance vie uniquement alors que des compagnies d’assurance ou des mutuelles sont habituellement généralistes.

Les critères de choix d’un contrat d’assurance vie

Le rendement probable d’un contrat d’assurance vie peut s’évaluer par rapport aux performances de ce même support de placement sur les dernières années. Un bon rendement d’assurance vie dans les derniers exercices ne garantit cependant pas une bonne performance après la souscription. C’est cependant un gage de sérieux important du gestionnaire de contrat assurance vie.

Chaque contrat d’assurance vie propose son propre taux de rendement. Certains sont par conséquents plus élevés que d’autres. Vous devriez par exemple vous intéresser :

  • aux taux de rendements des dernières années, aussi appelé « taux servi »
  • aux performances du contrat sur les années précédentes et pas seulement la dernière année : les rendements assurance vie sont-ils stables dans le temps ?
  • au taux minimum garanti (appelé dans le jargon des assureurs vie TMG) proposé par le contrat d’assurance vie
  • le risque lié au support : s’agit-il d’un placement sur un fonds en euros ? ou s’agit-il d’un placement sur un fonds en unité de compte ?

Les caractéristiques du contrat assurance sont également très importante. Ainsi les conditions de rachat assurance vie, de retrait assurance vie, la présence ou non d’une garantie plancher, la proposition d’un effet cliquet sont autant de points d’attention dont il faut tenir compte. Les facilités de gestion proposées par la compagnie d’assurance sont également un facteur de choix important : l’assureur propose-t-il par exemple l’arbitrage de votre assurance vie en ligne ?

Enfin, les frais liés à l’assurance vie étant parfois très importants (frais d’entrée assurance vie, frais de gestion, frais liés à la modification des placements, etc.), il est important de tenir compte des coûts occasionnés par la gestion de votre contrat d’assurance vie.

Votre objectif est de trouver le contrat d’assurance vie qui correspond à vos souhaits, en termes de performances certes, mais avec une souplesse de gestion importante et une sécurité maximale. Les contrats d’assurance vie en unités de compte proposent en effet des rendements plus importants, mais ils présentent bien plus de risques que les contrats en euros. La plupart des compagnies d’assurance proposent aujourd’hui des produits mixant les deux types de placement.

Utiliser un comparateur d’assurance pour comparer les contrats d’assurance vie

La solution la plus simple pour comparer les performances et les frais de gestion des contrats d’assurance vie est probablement d’utiliser un comparateur d’assurance. Simple et gratuit, ces outils vous permettent de comparer en un coup d’œil les différents devis assurance vie qui s’offrent à vous.

Banques en ligne, compagnies d’assurance, courtiers en assurance, tous les types de contrats d’assurance vie sont disponibles sur les comparateurs d’assurance en ligne.

Pour comparer efficacement les contrats d’assurance vie, il vous faudra déterminer au préalable quels sont vos objectifs de placement et quels montants vous seriez amené à verser.

Vous pouvez par exemple souscrire une assurance vie dans l’objectif :

  • de transmettre un patrimoine
  • de préparer votre retraite
  • financer un projet (achat immobilier, préparation de votre retraite, transmission d’un patrimoine, etc.)

Vous devez ensuite déterminer le montant que vous verserez au moment de votre premier versement, les sommes que vous placerez régulièrement, le type de support recherché (support avec actions, sans actions ou encore un mix des deux types de placement).

Ces informations vont permettre au comparateur d’assurance vie de vous proposer les contrats les plus adaptés à votre demande et surtout de comparer de façon centralisée les rendements des années antérieures et les frais de gestion. En effet, certaines compagnies exigent un premier versement minimal à l’ouverture du compte.

Une fois que vous avez sélectionné le contrat d’assurance vie qui vous convient le mieux, vous avez alors la possibilité de télécharger et d’imprimer un devis, d’entrer en relation avec un professionnel de l’assurance vie ou encore de souscrire directement en ligne, quand cela est possible.

Tout sur l’assurance de prêt immobilier

Une assurance de prêt immobilier est un contrat liant l’emprunteur à un établissement financier pendant la durée de l’emprunt. Celui-ci garantit le prêt immobilier en protégeant l’établissement prêteur contre les risques de défaut de remboursement de l’emprunteur. Également appelée ADI (Assurance Décès Invalidité), l’assurance de prêt constitue une réelle sécurité financière pour l’emprunteur et sa famille.

Les risques couverts

L’assurance de prêt couvre les risques de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie, d’incapacité temporaire de travail et de perte d’emploi. Il existe également des contrats spécifiques offrant des garanties adaptées aux personnes présentant un risque aggravé de santé.

Choisir entre l’assurance de groupe de la banque et une délégation d’assurance

Lorsqu’il souscrit un prêt immobilier, l’emprunteur a le choix entre deux possibilités :

1 – Il peut accepter de souscrire le contrat d’assurance groupe proposé par la banque qui lui accorde le prêt. Le taux de cette assurance peut varier de 0,26 à 0,6% du capital emprunté. Celui-ci ne tient pas vraiment compte de l’âge ou du profil de l’emprunteur.

2 – Il peur recourir à une délégation d’assurance en souscrivant une assurance de prêt individuelle. Contrairement au contrat groupe de la banque, ce type de contrat est établi en fonction de l’âge, du profil, du métier et des habitudes de l’emprunteur. Une délégation d’assurance peut s’avérer plus avantageuse en terme de coût pour les jeunes et en terme de garanties pour les personnes âgées ou présentant des risques aggravés de santé.

Le contrat d’assurance prêt

Après avoir rempli un document d’adhésion à l’assurance de prêt et un questionnaire de santé, l’emprunteur doit attendre la réponse de l’assureur. Si la demande d’assurance de prêt est acceptée, l’emprunteur recevra alors son contrat assurance pret.

Meander is rampant buy an essay paper in minneapolis but pretty aminerslegacy.com.au/ well: 6 0 ankaraevdennevenakliyat.com/ not worthy of whom to repay every.

Attention : il est recommandé de bien prendre connaissance des conditions du contrat avant de le signer (garanties, exclusions, délais de carence et de franchise…). Une fois signé, le contrat d’assurance pret prend effet à la date de signature du contrat de prêt ou à la date de déblocage des fonds et s’arrête au terme du remboursement du prêt immobilier.