L’assurance vie : un concept très intéressant…

De plus en plus, les gens souscrivent une assurance décès car ils souhaitent que leurs funérailles puissent se passer comme ils le voudraient exactement, quand le moment fatidique surviendra. C’est donc tout aussi naturellement que l’assurance vie a été instaurée et mise en place.

Des cotisations régulières pour un beau capital

Il est habituel et même usuel de souscrire une assurance pour la santé, pour la couverture de certains évènements mais également pour protéger ses biens comme sa maison, qu’elle soit une villa ou un immeuble, ainsi que sa voiture, qu’elle soit une utilitaire ou une smart occasion… C’est à tout cela que s’est rajoutée l’assurance vie. Elle consiste à ce que l’assuré cotise régulièrement auprès de l’assureur, pendant une durée bien déterminée. En principe, celle-ci est d’une année, renouvelable ou non, mais selon le contrat signé. En échange, la compagnie d’assurance lui versera une rente, dont le montant est également convenu, si le contrat arrive à termes, alors qu’il est encore en vie. En bref, il s’agit d’une épargne avec des avantages fiscaux assez intéressants. Bien qu’encore rare, l’assurance vie existe bel et bien et même, elle offre des avantages incontestables au niveau de la retraite, des investissements…

L’assuré peut être le bénéficiaire

En cas de décès avant la fin du contrat d’assurance vie, la prime sera versé à des bénéficiaires préalablement choisis et dont les noms seront mentionnés clairement par l’assuré, dans le contrat initial. A noter que le souscripteur peut aussi être le bénéficiaire. Cependant, le montant du versement dépendra de la date d’ouverture du contrat, de celle du versement des primes, de l’âge du souscripteur… Il y a également des barèmes qui influent sur les méthodes de calcul pour ce qui est des abattements et des taxations diverses. Par ailleurs, comme toute souscription, il y a aussi des frais inhérents au contrat, à savoir des frais de versement, de gestion administrative, d’arbitrage et également des frais de dossiers comme les enregistrements des actes ou autres.

Un capital d’environ 150 000 euros !

On a pu noter des cas où malgré les convocations et les rappels, des bénéficiaires ne viennent pas réclamer leurs primes. Dans ce cas, le dossier est repris en compte, réétudié en justice afin que les fonds soient versés à la caisse de retraite. Pourtant, avec une assurance vie, des versements effectués avant la 70ème année du souscripteur, le montant relégué peut facilement s’élever jusqu’à environ 150 000 euros ! La somme est déduite des prélèvements sociaux mais elle n’est soumise à aucune taxe au niveau des droits de succession ! En finalité, pour un placement plus qu’intéressant, incontestablement, souscrire une assurance vie en est donc vraiment un !

Informez-vous sur le sujet

Pour en savoir davantage à ce sujet, et sur bien d’autres points encore mais qui soient relatifs au domaine de l’assurance, il suffit de se renseigner auprès de votre assureur. Plus simplement encore, n’hésitez pas à consulter internet et vous référer aux rubriques afférentes à la protection et aux diverses garanties des assurances.  Vous y trouverez des explications claires et intéressantes sur comment assurer convenablement sa voiture, en l’occurrence votre seat occasion ou sa maison qu’elle soit vieille ou moderne, un héritage familial ou un récent achat.