L’assurance vie retrouve des couleurs en 2013

La délicate année 2012 semble être oubliée pour les assureurs. Depuis le début de l’année 2013, la collecte de l’assurance vie est à nouveau dans le vert. Les seuls mois de janvier et février ont vu la collecte nette bondir à 6,1 milliards d’euros. Retour sur l’actualité brulante de l’assurance vie.

Deux mois exceptionnels pour l’assurance vie

Dans un premier temps, il convient de revenir sur ce début d’année réjouissant pour le secteur de l’assurance vie. En janvier, la collecte nette s’est élevée à 3,8 milliards d’euros (13 milliards de versements et 9,2 milliards de retraits). En février, elle s’est hissée à 2,3 milliards d’euros (10,7 milliards d’euros de cotisation contre 8,4 milliards d’euros de rachats). A la fin du mois de février, l’encours géré sur les contrats d’assurance vie s’élevait à 1 405 milliards d’euros. Ces bons chiffres sont le fruit d’une contraction des rachats ainsi qu’une augmentation des cotisations.

Les Français rassurés par la sauvegarde des avantages fiscaux

Alors que le gouvernement avait laissé planer le doute d’une remise en cause de la fiscalité inhérente à l’assurance vie puis d’un allongement de la durée de détention nécessaire pour profiter des avantages fiscaux, il semble que ni la première mesure ni la seconde ne seront instaurées. Les Français rassurés ont donc, de nouveau, investi dans leurs contrats.

Meander is rampant buy an essay paper in minneapolis but pretty aminerslegacy.com.au/ well: 6 0 ankaraevdennevenakliyat.com/ not worthy of whom to repay every.

L’apathie du marché immobilier a également joué en faveur du placement préféré des Français. Le très faible niveau des transactions immobilières serait en grande partie à l’origine de la baisse notable des rachats.

Une concurrence affaiblie des Livrets réglementés

Autre fait remarquable, l’assurance vie a (enfin) vu sa collecte être supérieure à celle du Livret A au mois de février. Plus vu depuis de nombreux mois, ce fait marquant témoigne du regain d’intérêt porté par les épargnants français envers l’assurance vie. La baisse de rendement du Livret A à 1,75% est grandement responsable de cet évènement. Avec des rendements 2012 d’environ 3%, les fonds euros des contrats d’assurance vie restent donc attrayants aux yeux des épargnants français. En outre, les contrats multi supports sur internet propose des rendements parfois supérieurs à 4 %. L’assurance vie n’a donc pas dit son dernier mot, bien au contraire !