Archives du mot-clé baisse taux livret A

La baisse du taux du Livret A sera-t-elle bénéfique pour l’assurance vie ?

Déjà abaissé à 2,25% en août 2012, le taux du Livret A a une nouvelle fois été revu à la baisse : depuis le 1er février il est de 1,75%. En concurrence depuis toujours avec l’assurance vie, on annonce que cette nouvelle baisse pourrait relancer le match, mais qu’en est-il vraiment ?

Livret A : hausse du plafond et baisse du taux d’intérêt

Très populaire en France, le Livret A connaît plusieurs changements depuis quelques semaines. Si le 1er janvier son plafond est passé à 22 950 euros (il était de 19 125 euros en octobre 2012), un mois plus tard son taux d’intérêt a été abaissé à 1,75% (il était de 2,25% en août). Même si presque tous les Français bénéficient d’un Livret A, ce placement pourrait être ébranlé par cette baisse. Du coup, il est légitime de penser que des placements « concurrents », comme l’assurance vie, pourraient bénéficier de cette baisse.

En réalité, il s’agit d’un faux débat, puisque le Livret A et l’assurance vie apparaissent davantage comme des produits complémentaires que concurrents. Voici les principales caractéristiques de chacun d’entre eux, cela pourrait vous être utile, notamment si vous devez effectuer des simulations d’assurance vie.

Livret A et Assurance vie, les différences

Le Livret A est à considérer comme une épargne « de précaution », c’est un placement à court terme idéal pour y déposer des liquidités. En effet, il donne la possibilité de disposer facilement de ressources et d’effectuer des versements ou des retraits sans frais. Son utilisation simple peut permettre de faire face, par exemple, à des dépenses imprévues, telles que le remplacement d’un appareil électroménager ou la réparation automobile. De plus, le Livret A est défiscalisé, il n’est pas soumis à une imposition sur les intérêts perçus ni aux prélèvements sociaux. Cependant, il est important de signaler qu’un seul et unique Livret A peut être détenu par personne.

Quant à l’assurance vie, elle apparaît plus comme un placement à long terme, pour financer un projet ou préparer sa retraite. Aussi, contrairement aux idées reçues, l’argent n’est pas bloqué sur une assurance vie, il est possible d’effectuer des retraits (appelés « rachats ») ainsi que des versements. Cependant, selon les contrats, il peut y avoir des frais. De plus, le souscripteur doit s’acquitter de prélèvements sociaux, et la fiscalité est dégressive : il est conseillé de conserver le contrat d’assurance vie durant 8 ans au minimum. Les contrats d’assurance vie présentent aussi de nombreux avantages : ils ne sont ni limités (il est possible d’en souscrire plusieurs) ni plafonnés.

A l’inverse du Livret A où les modalités sont les mêmes, sachez qu’il existe un grand nombre de contrats d’assurance vie, l’utilisation d’un comparateur d’assurances vous permettra de faire le meilleur choix.